Maison Connectée
Tout sur les technologies qui modifient l'habitat

L’astuce pour développer 1.000 photos gratuitement

Les photos sur du papier gardent leur charme. A l’ère du tout numérique, vous pouvez avoir encore envie de faire développer vos photos. Comment faire pour les petits budgets ?

Beaucoup d’entre nous se contentent de garder les photos sur le disque dur de l’ordinateur, tablette ou smartphone. Pourtant depuis l’avènement de la photo numérique, le développement est devenu plus simple. De multiples services en ligne se sont développés pour les photos numériques.

Parmi eux, Free Prints est une solution qui mérite que l’on s’y attarde.Il s’agit d’une application disponible sur iTunes pour les possesseurs d’appareils Apple avec iOS, sur le Play Store pour les usagers d’Androïd et sur l’Amazon Store.

Les applications fonctionnent aussi bien avec pour les smartphones que les tablettes.

Sauvegarde et impression des photos depuis le Cloud

L’application est intéressante car elle permet la sauvegarde de vos photos dans le Cloud. En effet, elle se connecte aux services de stockage de photos en ligne. Ensuite les photos sont envoyées du cloud vers les services de Free Prints pour le développement. Le service fonctionne par exemple avec Google Photos. Toutes les photos prises sont synchronisées sur Google Photos, afin de ne rien perdre et de bien tout indexer.

Cela évite une étape assez contraignante de télécharger chaque photo sur sa tablette afin de l’envoyer chez l’imprimeur.

Grâce à Free Prints, la contrainte est levée 😉

Comment obtenir des photos gratuites ?

 

Le service est une offre freemium. Cela signifie que des services gratuits sont proposés et sont amortis par le vente d’autres services. Les photos gratuites ne sont donc disponibles que dans un seul format et un seul exemplaire par photo comme ceci :

  • Jusqu’ à 85 impressions 4×6 gratuites par mois
  • Limite 1 impression gratuite par photo
  • Jusqu’ à 1 000 impressions gratuites 4×6 par an

 

 

You might also like

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.